#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

« Le Studio » c’est parti ! Les trois étudiantes accueillies par le Bureau de Lozère Développement

Aloïs SAINT-JEAN, Ségolène RABIER et Edera CERUOLO, étudiantes à Clermont-Ferrand et Montpellier, se sont installées à POLeN ce mardi 3 avril 2018, pour 6 mois.

La genèse et les objectifs de l’opération « Le Studio » ont été rappelés par Sophie PANTEL, Présidente du Conseil Départemental et de Lozère Développement, Florence VIGNAL, Présidente de la Chambre de Métiers et par Thierry JULIER, Président de la CCI de la Lozère.

Plusieurs études montrent que des centaines de milliers d’emplois vont être créés en France dans les prochaines années dans des métiers encore inconnus ou peu connus. Pour que la Lozère tire profit de cette évolution rapide et profonde de l’économie et de la société, trois thématiques ont été identifiées :

  • les métiers du digital, notamment des big data, en lien avec le très haut débit,
  • les métiers du bien-être, car l’augmentation de la longévité doit s’accompagner d’une meilleure qualité de vie,
  • les métiers du végétal, car l’exploitation de cette ressource potentiellement abondante peut générer de la valeur et renforcer la qualité de l’environnement.

Suivie par un Chargé de Mission de Lozère Développement et un comité de pilotage composé d’élus et de chefs d’entreprise, chaque étudiante devra animer un groupe de personnes ressources, rencontrer les acteurs de terrain et produire un rapport en lien avec une thématique de prospective territoriale. Sophie PANTEL a insisté sur l’importance de ces missions pour identifier le potentiel de développement à la portée du département.

Désormais installées à POLEN, aux côtés des équipes de Lozère Développement et de l’agence régionale AD’OCC, partenaire de cette opération, les trois stagiaires sont également en lien étroit avec les Chambres consulaires, impliquées dans le suivi de leur travail. Thierry JULIER et Florence VIGNAL ont réaffirmé leur disponibilité et celle de leurs équipes, pour que ces missions aboutissent à des pistes concrètes basées sur la vision de professionnels de terrain. Dans les domaines d’étude sélectionnés, « Le Studio » doit mettre en évidence, faire émerger ou renforcer, un « effet cluster », des liens de solidarités, des logiques d’entraide entre les acteurs, indispensables à la vitalité des territoires ruraux.

http://lozerenouvellevie.com/topicality/studio-cest-parti-trois-etudiantes-accueillies-bureau-de-lozere-developpement/

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account