#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

Adamentis lance le premier mini-datacenter au Boulou

À l’occasion d’une soirée d’inauguration, le 8 juin, la start-up catalane Adamentis a présenté son concept de datacenter nouvelle génération, construit au cœur du distriport du Boulou (66). L’objectif, à terme, est de lancer un réseau national de franchises. De nombreux clients publics et privés ont déjà été séduits par l’offre de l’entreprise.

Près d’un an après sa création en mars 2016, Adamentis a inauguré le 8 juin, devant quelque 300 invités, son tout premier datacenter installé sur le distriport du Boulou (66), une zone choisie « pour des raisons techniques et stratégiques », explique Vincent Podlunsek, fondateur et directeur d’Adamentis, également à la tête de la société Pod Informatique au sein de Adamentis Group.

« C’était le meilleur endroit pour exploiter ce datacenter nouvelle génération sur ce territoire, car il offre la possibilité de se raccorder à de nombreux flux internet en intersection, et se trouve à proximité de l’Espagne », poursuit le chef d’entreprise, également enseignant à l’université de Perpignan.

« Premier dans son genre » de par sa taille (seulement 46 m2, dont environ 30 m2 de surfaces utiles) et sa construction de type bunker modulable et écologique (bâtiment modulaire en béton, reproductible à l’infini en seulement 3 mois), le datacenter mis au point par Adamentis intègre les dernières technologies issues notamment de CISCO et IBM.

Ecologique

Le géant informatique américain, maître d’ouvrage dans ce projet « innovant », a apporté son « soutien ainsi que ses solutions technologiques aussi bien au niveau de la construction du bâtiment que du matériel informatique ou encore des logiciels », détaille Vincent Podlunsek.

« Notre datacenter est écologique car sa puissance énergétique est limitée à 100 KVA grâce notamment à la virtualisation du matériel ou encore à un système de flux d’air permettant d’économiser jusqu’à 25 % de l’énergie. À titre de comparaison, un datacenter classique consomme 820 fois plus, avec 82 MW », explique Vincent Podlunsek.

Traçabilité des données

Les services d’archivage, stockage, de sauvegarde et d’hébergement de données proposés par ce Datacenter de proximité ultrasécurisé s’adressent aussi bien au secteur privé que public. L’entreprise compte déjà une vingtaine de clients, dont le cabinet d’avocats Lincetto-Cohen, le cabinet d’expertise comptable Optim-Ex ou encore les magasins RésoBio, ainsi que des collectivités.

« Tous ont été séduits par le concept d’Adamentis qui promet une sécurité sans faille ainsi qu’une flexibilité. Il s’agit d’un datacenter de proximité et plus humain dont l’objectif est de rassurer sur la traçabilité des données sauvegardées sur place avec une offre sur-mesure », explique Vincent Podlunsek.

Un réseau de franchise avant cinq ans

L’entreprise devrait également percer prochainement le marché de la Catalogne du Sud, car l’objectif est d’offrir ses services dans un rayon de 200 km.

Un investissement d’1 M€ a été nécessaire pour concrétiser ce projet : 500 000 € issus de subventions publiques (dont 192 000 € de l’Etat) ayant servi à financer la construction du bâtiment, et 500 000 € de fonds privés utilisés pour le volet informatique.

Si Adamentis, à travers son projet, ambitionne de « développer l’économie départementale et d’y attirer de nouvelles entreprises », la start-up souhaite également s’implanter sur d’autres territoires nationaux à travers un réseau de franchises qui devrait démarrer avant les cinq prochaines années, « tant les demandes sont importantes », indique Vincent Podlunsek.

Toutefois, avant la concrétisation de ce projet, le Datacenter du Boulou devra d’abord faire ses preuves.

Source : Adamentis lance le premier mini-datacenter au Boulou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account