#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

Un partenariat pour le renouvellement forestier entre Absolu Wood, l’Aflph et la Coopérative de la Fôret Privé .

Cette initiative renforce la ressource bois comme vecteur d’image en direction des entreprises et des consommateurs .

Reportage de Midi-Libre – Caroline Gaillard – 1er juin 2017 

“Nous sommes atypiques. Nos clients cherchent des produits particuliers et engagés, nous utilisons la matière bois, peu prisée pour le genre d’objets que nous proposons. Avec cette matière durable, ce mode de fabrication solidaire puisque nous travaillons avec l’Association pour la formation et l’insertion de personnes handicapées (AFLPH), ce partenariat avec la Forêt privée lozérienne et gardoise a du sens, explique Ludovic Toussaint, responsable de la marque Absolu Wood, lors de la signature de convention avec la Forêt privée, à Sainte-Colombe-de-Peyre, sur le site de production de l’AFLPH. Un objet Absolu Wood acheté crée un geste écoresponsable. ça enrichit notre gamme de service. ” Et concourt au renouvellement forestier.

Geste écoresponsable

En effet, l’opération La forêt de demain est née de l’idée de créer un lien entre la forêt, le bois et les consommateurs. Les clients d’Absolu Wood, des annonceurs souhaitant communiquer autour des valeurs du développement durable et de leur engagement sociétal, ont désormais le choix, en passant commande d’ajouter l’option “La forêt de demain”. Chaque objet se verra alors attribuer un QRcode qui permet à son destinataire, en quelques clics, de parrainer la plantation d’un arbre.

L’AFLPH

L’association pour la formation et l’insertion de personnes handicapées (AFLPH) a été créée en 1985 ; elle a pour vocation de faire travailler des personnes en situation de handicap. Et s’est spécialisée dans la papeterie : supports de bureau en tout genre. Elle emploie 19 personnes sur son site de Sainte-Colombe-de-Peyre.

Absolu Wood

C’est en 2010 que l’idée d’Absolu Wood a été lancée. Patrice Deloustal, dirigeant de l’AFLPH, par le biais de Lozère développement, rencontre un fournisseur de placage sur bois. “Je me suis dit, pourquoi ne pas remplacer le papier ou le carton par le bois dans nos façonnages ?” Ludovic Toussaint et, à l’époque, Guillaume Lathuière s’associent au projet et lancent Absolu Wood. Ludovic Toussaint gère désormais le marketing développement de la marque quand Patrice Deloustal s’occupe de la fabrication.

Machines ultra performantes d’impression à plat et de découpe (laser)

“Cela a été une valorisation pour nos salariés. Ils ont été formés pour être à même de faire fonctionner ces nouveaux outils. être innovant avec le bois, proposés des produits aboutis. Et être toujours en recherche est un plus. Nous devons désormais nous développer au national.”

* * *

Ainsi engagé, le consommateur recevra pendant deux ans une newsletter avec les nouvelles de la parcelle qu’il a contribué à reboiser. Et une fois par, il sera également invité à venir voir sur place l’évolution de son arbre et de la plantation. “A l’automne, il y a eu l’Appel de Mende pour rattraper le retard national de reboisement, explique Ludovic Perraud, le directeur de la Coopérative de la forêt privée Lozère et Gard.

Plusieurs initiatives nationales ont depuis vu le jour. Nous, avec nos moyens modestes mais innovants, nous participons. Sans mécénat ni promesse. On associe le consommateur et on le responsabilise. Et nous expliquons au propriétaire forestier qu’il va recevoir une manne financière pour planter mais qu’en échange, il va devoir vulgariser. Lui aussi, ça le responsabilise.”

“Les pouvoirs publics ne nous aident pas”

Pour la Forêt privée, une parcelle peut participer à l’opération quand son propriétaire s’est engagé, au travers d’une charte. Le financement concerne l’achat des plants, la préparation du sol et la plantation. La quote-part représente 10 % du produit Absolu Wood acheté. “Il nous faudra une bonne année d’expérience pour se rendre compte des résultats économiques. C’est bon pour l’instant sur le papier. L’AFLPH et Absolu Wood, en tout cas, sont ravis d’aller au bout de la démarche”, précisent leurs responsables, Ludovic Toussaint et Patrice Deloustal.

“Les pouvoirs publics ne nous aident pas. Nous sommes donc à l’affût de tous les soutiens et très intéressés par cette initiative, commente, quant à lui, Jean-Pierre Lafont, le représentant des propriétaires forestiers. Le coût d’un reboisement est énorme pour une rentabilité à très long terme et aléatoire. D’où un déclin régulier de la plantation depuis les années 70. Il se plantait environ 2 000 ha par an dans ces années 70. Aujourd’hui, on est à peine à 20 ha.” Il y a donc urgence à trouver des solutions.

Une parcelle forestière replantée cet automne à Balsièges grâce au parrainage

Actuellement, quand vous parrainez la plantation d’un arbre, c’est pour une parcelle située à Balsièges. “Des cèdres de l’Atlas, qui donnent du bois de qualité, seront plantés à l’automne 2017, explique Pascal Martel, technicien de la Forêt privée. Ils seront mis en place à la pioche, environ 1 100 plants par hectare.”

Pour réussir un reboisement, des travaux préparatoires, le sous-solage, doivent avoir lieu en amont. Le chantier aura lieu cet été sur 20 à 30 cm de profondeur pour que le système racinaire puisse ensuite se développer sans problème. La terre devra alors reposer deux à trois mois, avant de lancer le reboisement.

“Nous avons prévu ça en octobre, mais cela dépend de l’ambiance : c’est-à-dire la température et l’hydromètrie, pour éviter le stress des arbres. Un planteur peut installer 600 plants par jour”, ajoute encore le technicien. Au printemps prochain, viendra l’opération de débourrage des nouveaux rameaux. “L’accompagnement se poursuit 3 ou 4 ans, pour éviter la concurrence avec les herbacés.” Ensuite, on travaillera la densité et la taille des arbres. La maturation arrive entre 60 et 80 ans !

Source : Midi-Libre – Caroline Gaillard – 1er juin 2017  Lozère : engagés pour la forêt de demain

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account