#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

Sur carnilia.fr, les viandes d’exception de Christophe BOURCIER  

carnilia2

Christophe et Ruth Bourcier soignent aux petits oignons leurs clients de la France entière, avec ses produits.

carnilia

C’est un travail d’orfèvre, long et précis, car Christophe Bourcier a beau être agriculteur sur l’exploitation familiale du Mazelet -commune de Rieutort-de-Randon-, il est avant tout un artisan, voire un artiste. Le trentenaire a tout compris du monde de la consommation et de la communication, avec un objectif clair : “viser l’excellence avec des prix abordables, car je m’adresse à tout le monde”, confie-t-il.

Engraissement et affinage, des étapes essentielles

Sa viande de bœuf et celle de porc sont des produits d’exception, 100% lozériens. Concernant ses aubracs et croisées aubracs-charolaises, “je les achète quand elles ont 1 an, 1 an et demi, à des exploitations aveyronnaises et lozériennes que je connais. Il me faut des génisses calmes. Je les engraisse puis elles partent à l’abattoir d’Antrenas quand elles ont 3 ans. Peu d’agriculteurs le font car c’est cher à produire. Mais c’est cet engraissement lent et progressif qui fait la qualité de la viande”, explique celui qui compte sur son exploitation un cheptel de 55 bovins.

De la ferme à l’assiette… c’est simple comme un clic !

“C’est le seul site internet en France qui permet de choisir son steak, par exemple, au gramme près !”, explique fièrement Christophe Bourcier. Ce site, il en rêvait depuis longtemps. Le jeune agriculteur de 36 ans a donc décidé de faire confiance, l’an dernier, à l’agence Codivores pour créer Carnilia.fr. “Ils ont de vraies compétences”, analyse Christophe Bourcier, et puis “ils sont basés à Mende”, ajoute Jean-Pierre Bourcier, le père.

Sur Carnilia.fr, le consommateur choisit la partie de la bête -côte de bœuf, foie de génisse, filet mignon, poitrine à griller, etc. – qu’il veut, son poids, la quantité.Ensuite, soit il vient chercher son colis à la boutique, au Mazelet, soit il se le fait livrer par Christophe Bourcier, pour une commande minimum de 70€.

Source : Midi-libre – Anne-Marie VINCENT – Lozère : des viandes d’exception sur internet

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account