#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

Présentation du concours “Coup de pouce” à POLeN : le concours qui favorise l’innovation

Les inscriptions à la 5e édition de ce concours, organisé par la Région, sont ouvertes jusqu’au 5 septembre.

Dans l’édition du vendredi 22 juillet 2015 Midi-Libre est revenu sur la présentation du Concours à POLeN (article MARIE-PASCALE VINCENT)

De façon à favoriser l’innovation et l’esprit entrepreneurial sur le territoire du Languedoc-Roussillon, la Région organise depuis 2012 un concours intitulé Coup de pouce, destiné aux jeunes entreprises.

 “En 2015, le nombre de candidatures a explosé, détaille Sébastien Oziol de Lozère développement qui accueillait, dernièrement à Polen, une réunion d’information à destination des candidats. Il y a eu plus de trois cents dépôts de dossiers pour 14 lauréats. Doté d’une enveloppe de 800 000 €, le nombre d’heureux élus devrait se situer entre dix et quatorze cette année.”

Graine d’entrepreneur et Jeune Pousse

Avec deux catégories, Graine d’entrepreneur, ouverte aux porteurs de projets qui n’ont pas encore créé leur structure, Jeune Pousse, destinée aux entreprises de moins de cinq ans. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 5 septembre.

“Cette année, exceptionnellement, les deux concours issus des deux anciennes régions, Coup de Pouce, et Innovation pour Midi-Pyrénées, sont maintenus, détaille Katia Rousson, chef du service création d’activité à la Région. Coup de pouce est ouvert à des candidats issus de l’ensemble de la nouvelle région Occitanie Pyrénées-Méditerranée et du territoire national.

Les lauréats doivent cependant s’engager à être présents sur le territoire de la région durant cinq ans au minimum. Avec des prix pouvant aller de 20 000 € à 100 000 € par lauréat, les dotations sont très conséquentes. Les projets présentant une innovation caractérisée, avec une équipe solide, et une faisabilité financière sont favorisés.”

Tous les secteurs d’activité sont concernés

Et tous les secteurs d’activité sont concernés par ce concours : science de l’ingénierie, de l’information ou de la communication mais aussi science de la vie et sciences humaines, tourisme, artisanat, etc.

Quel que soit leur domaine d’activité,les entreprises doivent s’inscrire dans l’un des six défis suivants : transition énergétique et gestion des ressources ; transition numérique renouveau industriel ; sécurité, mobilité et cadre de vie durable ; vie, santé, bien-être ; sécurité alimentaire et défi démographique ; éducation, intégration, lutte contre les inégalités.

“Des entreprises lozériennes comme France Résille qui met au service de l’architecture une technique de découpe au jet d’eau, par exemple, ou dans un tout autre domaine Equiphoria qui développe des activités autour du handicap et du cheval ont bénéficié de ce dispositif, ajoute Sébastien Oziol. Aujourd’hui, ces entreprises embauchent un nombre important de salariés. À l’époque, quand elles ont déposé leur candidature, elles n’existaient qu’à l’état de projet.”

Pratique : dossier à télécharger sur le site www.regionlrmp.fr. Lozère développement au 04 66 45 33 00.

L’accompagnement des candidats, essentiel

“L’innovation et le développement des entreprises font partie des objectifs prioritaires que s’est donnés la Région”, estime Aurélie Maillols, sa vice-présidente, qui assistait à la réunion, en compagnie de Laurent Suau, maire de Mende et président de la communauté de communes Cœur de Lozère.

“Certes, les prix de ce concours sont très importants. Mais également, les candidats qui postulent sont accompagnés dans le montage de leur dossier par une structure du réseau de développement économique en région. Cela équivaut à accompagner les porteurs de projets dans leur démarche de création. Et en dehors du fait de faire partie des lauréats, cette démarche peut déjà porter ses fruits !”

Lozère développement, sur le département, et son réseau Share Lozère sont à même de réaliser cet accompagnement, “indispensable si l’on veut présenter un dossier pertinent,” souligne Katia Rousson. Sébastien Oziol et son équipe ont d’ailleurs profité de la réunion pour rappeler les principes du dispositif Share Lozère.

“Pour accompagner les porteurs de projet, Share Lozère propose des ateliers sur l’ensemble du territoire, un site internet. Ce dernier fonctionne à la façon des réseaux sociaux, avec de la veille d’information, un carrefour de rencontre entre acteurs économiques. L’idée est de faire jaillir des étincelles entre des gens qui œuvrent dans des domaines différents et qui ne se rencontreraient pas autrement. Ce dispositif est indépendant du concours mais complémentaire !”

Source : Lozère : “Coup de pouce”, le concours qui favorise l’innovation

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account