#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

BienManger.com revient avec gourmandise

Midi-Libre revient sur l’inauguration de la nouvelle plateforme logistique de bienmanger.com

La saga familiale a connu un nouvel épisode glorieux, vendredi dernier à la zone d’activités de la Tieule, avec l’inauguration en grande pompe des nouveaux locaux de BienManger.com, l’épicerie fine en ligne qui a conquis le monde. Et qui, après une escapade en Aveyron, retrouve avec envie son berceau originel : la Lozère.

“On est très Lozère !” Laurent Caplat n’a pas tardé – dans son discours inaugural – à faire vibrer la corde sensible, face à un parterre de salariés et d’édiles locaux aux anges. Et qui – du maire de La Tieule (Emmanuel Castan) au préfet de la Lozère (Hervé Malherbe) en passant par la présidente du conseil départemental (Sophie Pantel), le député (Pierre Morel-à-l’Huissier) et le président de la Communauté de communes Aubrac-Lot-Causse (Jacques Blanc) – ont tous salué un parcours exemplaire. Auquel chacun a participé d’une manière ou d’une autre, à l’image d’un Département qui a su offrir la fibre optique à une activité qui n’aurait pu faire sans. “Vous êtes des ambassadeurs qui participent au développement du territoire”, répond Sophie Pantel.

Le parcours de Laurent et Julien Caplat a de quoi faire rêver. “Il y a quatre générations, mon arrière-grand-mère, Joséphine Astruc, tenait une petite épicerie sur la place de Banassac”, rappelle Laurent, l’aîné, pour bien amarrer ce “nouveau chapitre à une terre chargée d’histoire”. Que cet ingénieur a préféré à sa carrière ministérielle…

“L’impression de participer à des enjeux qui nous dépassent”

Après Auxillac, où a commencé l’aventure, en 2000, la réussite du concept d’épicerie en ligne – exigeant toujours plus d’espace de stockage – a fait étape à La Canourgue, puis à Sévérac-le-Château (Aveyron) et, après douze mois de travaux, à la Tieule, en bord d’A75. “On a l’impression de participer à des enjeux qui nous dépassent un peu”, confie le chef d’entreprise, après avoir décliné les chiffres d’un succès qui a installé BienManger.com dans le Top 100 des sites d’E-commerce en France.

Aujourd’hui – “après des années à faire comprendre que le télétravail n’était pas un gros mot”, note Pierre Morel-à-l’Huissier -, la plate-forme dédiée à l’épicerie fine et aux cadeaux gourmands, ce sont 6 000 produits venant de plus de 600 producteurs de France et d’ailleurs. “Avec bien entendu une gamme Lozère, insiste Laurent Caplat, les produits que nous proposons font l’objet d’une sélection rigoureuse et d’une transparence totale, fruit d’une véritable connaissance des producteurs que nous avons tous rencontrés.”

Jusqu’à 2 500 paniers par jour

Pour l’emploi en Lozère, cette réussite – également illustrée par les 100 000 colis envoyés par an (avec des pics de 2 500 paniers gourmands certains jours !) aux quatre coins du monde et les 5 millions de visites annuelles – est une vraie plus-value. Cinquante CDI créés en 15 ans et jusqu’à 40 saisonniers recrutés au moment des fêtes de Noël. “Continuez, si vous voulez doubler on doublera, s’emballe Jacques Blanc, pour que demain des Lozériens et des Lozériennes prennent des risques comme vous.”

Lozère : BienManger.com revient avec gourmandise – MidiLibre.fr.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account