#SHARETALENT

Un talent à valoriser ?
Une compétence à proposer ?
Une ressource, un équipement disponible ?

#SHAREIDEE

Une solution à un problème ?
Un marché détecté ?
Un nouveau produit à lancer ?
Un besoin détecté ?

La Maison de la Lozère : belle ambassade à Paris

Avec son espace tourisme et son restaurant, le département bénéficie d’un outil performant et bien placé.

Le département de la Lozère a la chance d’avoir à Paris, en plein quartier latin, rue Hautefeuille, une belle ambassade avec la Maison de la Lozère et son restaurant. “Nous avons même trois espaces, précise Éric Debenne, le directeur du Comité départemental du tourisme qui gère l’établissement. La Maison de la Lozère proprement dite avec les réservations touristiques, comme à Mende et son espace d’information et de promotion des produits ; le restaurant et l’espace Gévaudan, une salle de réunion que l’on loue, aux tarifs abordables et appuyée sur le restaurant pour une entreprise, un particulier ou une association qui souhaite proposer le repas après ou avant sa réunion.”

Bientôt des produits frais

À la Maison de la Lozère, c’est Christelle Astruc, la directrice, qui accueille les visiteurs, aidée de Gwendoline. Les deux femmes travaillaient précédemment pour le CDT à Mende. Des informations complètes sur le département y sont disponibles, ainsi donc que le service de réservation, mais aussi des produits typiques : quelque 25 producteurs y sont représentés dans un espace qui a été repensé récemment et une petite salle adjacente accueille les œuvres d’une quinzaine d’artisans d’art. À l’arrière, un autre local permet à six expositions par an de valoriser le département et ses artistes. À Noël, l’équipe parisienne y organise un marché lozérien.

armi les produits vedettes, le miel. “Actuellement, le rayon est minuscule parce que la récolte 2014 a été difficile, mais nous avons vraiment une clientèle d’habitués qui vient pour ce produit, explique Christelle Astruc. Et si nous ne proposons que des produits secs, charcuteries, tisanes, confitures, biscuits…, nous envisageons rapidement l’installation d’une banque réfrigérée pour quelques produits frais, en lien avec le restaurant.”

La “Lozère touch”

Un grand écran, et un autre au restaurant, diffuse des films promotionnels sur le département. “Dans le cadre d’un PER, nous avons pu faire réaliser huit films sur les grandes régions de la Lozère avec la promotion de leurs activités, ajoute le directeur du CDT. À terme, il y en aura même plus.” Une bonne façon de donner envie aux visiteurs de quitter Paris pour venir se ressourcer en Lozère. “Nous avons la chance d’avoir cet outil, avec une équipe très motivée. Les gens doivent connaître et s’appuyer sur cette potentialité. Ici, en plus, ils trouveront la “Lozère touch””, conclut le directeur.

Au menu, 90 % de produits lozériens

Avec 15 000 couverts par an (un peu moins dernièrement car l’établissement a subi les désagréments olfactifs de son voisin et a dû fermer quelques semaines), le restaurant de laMaison de la Lozère a une clientèle d’habitués et de Parisiens attirés par la qualité des produits. « Chez nous, les clients savent qu’ils vont trouver des produits fabriqués de manière traditionnelle, très peu industrialisée », explique Patrick Bioulac, le chef.

À la carte, 90 % des produits arrivent directement de notre département. « À part le pain et les légumes, tout est estampillé Lozère, s’enorgueillit Éric Debenne, le directeur du CDT. Pour un rapport qualité/prix enviable. À midi, par exemple, il y a une formule rapide à 18,50 €, et une autre qui avec un euro de plus propose entrée, plat, dessert et boisson. »

« À midi, ce sont les gens du quartier qui viennent », précise Isabelle Neto qui est aux manettes du service.
« Je propose des recettes traditionnelles que les gens affectionnent comme la pouteille ou le chou farci, la coupétade en dessert, ajoute le chef. Mais la clientèle évolue et il faut aussi proposer certains plats plus modernes. » Au menu du jour, ce midi-là, une charlotte de truite de Langlade. Et la châtaigne en gourmandise sucrée. De quoi prendre goût à la Lozère !

La Maison de la Lozère, 1 bis rue Hautefeuille, Paris 6e. Tél. 01 43 54 26 64.

 

L’article de Midilibre : La Maison de la Lozère : belle ambassade à Paris.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account